samedi 3 décembre 2016

Saga Harry Potter - J.K Rowling

Me voilà à ma troisième relecture des tomes consacrés à l'histoire du petit sorcier... Il y a deux ans, j'en avais fait une chronique classique. Mais à Noël dernier, mon amoureux a eu l'idée géniale de m'offrir la version illustrée de la saga par Jim Kay. Pour le moment, je n'ai que le premier tome mais je compte bien me les procurer au fur et à mesure (bien qu'ils coûtent assez cher) car ce sont de véritables chefs d'oeuvre. En parallèle, je suis tombée sur cet article chez La tête dans les livres dans lequel la blogueuse présente les cinq moments qu'elle a préférés dans le tome. J'ai trouvé l'idée vraiment très bonne car dans le fond, tout le monde adore Harry Potter, pas besoin d'une énième chronique pour vanter le génie de J.K Rowling. En revanche, c'est intéressant de voir quels sont les moments préférés de chacun et chacune. Enfin, un voyage en Ecosse cet été m'a donné l'envie de retrouver les paysages mystérieux décrits par J.K Rowling. 

De beaux livres, un projet d'article séduisant, des images de paysages aussi sauvages que merveilleux en tête, il ne m'en fallait pas plus pour que je me replonge dans ces sept tomes !

Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers.

En résumé : Suite au décès de ses parents, Harry grandit chez son oncle, sa tante et son cousin qui sont tout bonnement des gens odieux. Ce malaise cache un secret : les parents de Harry, tout deux sorciers sont morts sous la baguette magique d'un mage noir aussi puissant que mal-intentionné. Harry est le seul à avoir survécu et garde de ce terrible événement une cicatrice sur son front. Tout cela, il va le découvrir à 11 ans, quand Poudlard, la fameuse école de sorciers lui envoie une lettre d'admission. Le voilà parti à la découverte d'un autre monde, fait de formules magiques, de créatures étranges, de professeurs aussi talentueux que bizarres et d'un sport qu'on appelle Quidditch. Quant au mage noir, on dit qu'il est mort. Mais on sait tous qu'il faut toujours se méfier de la rumeur...

Mes cinq moments préférés :

1. Le chemin de Traverse : Si j'adore cette saga, c'est avant tout pour son univers. C'est d'ailleurs pour cette raison que les premiers tomes ont ma faveur puisque l'auteur s'attarde à planter le décor, présenter les lieux et les personnages qui serviront de cadre à l'histoire. Parmi ces lieux magiques, on retrouve le chemin de Traverse. Imaginer Harry en train de faire ses courses de rentrée, explorer toutes les boutiques qui vendent des choses nouvelles pour lui, profiter de l'effervescence de ces centaines de sorciers qui s'apprêtent à retourner à Poudlard, me comble de joie. Je trouve qu'il se dégage de ce chapitre toute la magie propre à l'univers Harry Potter. En me baladant à Edimbourg, j'ai pu ressentir une part de cette magie, avec ses ruelles étroites qui montent et qui descendent, la couleur sombre de ses bâtiments... Il ne manquait plus que Hagrid !
2. Le trajet à bord du Poudlard Express : Ce passage marque véritablement l'arrivée de Harry dans le monde des sorciers. C'est durant ce trajet qu'il rencontre Ron et Harmione et découvre plein de nouvelles friandises appréciées des sorciers. J'ai également en tête les beaux paysages d'Ecosse que le train traverse même si J.K Rowling n'en parle pas dans le livre. Lors de mon séjour là-bas, j'ai pu voir de mes propres yeux le fameux train à vapeur (le Jacobite Steam Train) ! On peut y monter à bord, depuis Fort William et passer sur ce fameux viaduc arqué dans la vallée de Glenfinnan. Nous ne l'avons pas fait car nous pensions naïvement que tout ça n'existait que dans les films. Du coup, ce sera un passage obligatoire lors d'un prochain voyage sur les terres écossaises.
3. Le choixpeau magique : Plus que le Choixpeau magique, c'est l'arrivée de Harry à Poudlard, la découverte de la grande salle et de ses décors fabuleux, le banquet immense, la présentation des professeurs... Et bien évidemment les décisions redoutées du Choixpeau, qui conditionneront le séjour des nouveaux élèves à Poudlard.
4. Le match de Quidditch : C'est aussi dans ce premier tome que l'on fait la connaissance du sport favori des sorciers, le Quidditch. J'ai en tête les paysages que l'on peut apercevoir du haut de son balai, la brume qui s'étale au loin sur les reliefs, le froid qui glace les joueurs, la liesse dans les gradins, les couleurs rouge et or, vert et argent... C'est aussi la première fois depuis longtemps que Serpentard perd le match. J'avais d'ailleurs oublié que Drago Malefoy n'était pas encore attrapeur dans ce tome. 
5. Le coup de génie de Hermione dans la course à la pierre philosophale : Etant une fan d'Hermione, je ne peux pas ne pas mentionner toute l'intelligence dont elle fait preuve dans ce premier tome, bien qu'elle soit un peu agaçante par moments. Elle réalise un coup d'éclat lorsqu'elle donne la solution à Harry du test que Severus Rogue a préparé pour empêcher quiconque qui voudrait s'emparer de la pierre philosophale. On vente souvent les mérites de Harry Potter mais que serait-il sans ses fidèles acolytes ?

Ma note : 5/5

Challenge : 
* Les 100 livres à lire au moins une fois.

Tome 2 : Harry Potter et la chambre des secrets.

En résumé : Après les événements du premier tome, le jeune sorcier Harry Potter est de retour chez les Dursley, son oncle et sa tante, pour les vacances d'été. Alors qu'il pensait aborder sa deuxième année à Poudlard avec sérénité, voilà que les choses ne se passent pas comme prévues. Dobby, un elfe de maison plutôt étrange, vient l'avertir que quelque chose de très grave va se produire au cours de l'année scolaire à venir. A peine Harry a-il eu le temps de digérer cette information pour le moins inquiétante que Ron, son ami fidèle, vient l'arracher aux griffes des Dursley à bord de sa voiture volante pour l'emmener chez lui passer le reste des vacances. La rentrée est chaotique, entre l'impossibilité de prendre le Poudlard Express suite à une voie ferrée mystérieusement condamnée, et les nombreuses agressions qui ont lieu dès les premières semaines à l'école. Ron, Hermione et Harry vont tout faire pour mettre la main sur celui qui sème la terreur parmi les écoliers, et résoudre par la même occasion l'énigme de la Chambre des Secrets...

Mes cinq moments préférés :

1. L'arrivée d'Harry POTTER au Terrier : J'aime ce passage où le Terrier, la maison des Weasley est décrite. J'adore imaginer ce que peut être une maison de sorciers : les objets magiques, comme la pendule qui indique la position des habitants de la maison, les tâches ménagères qui s'effectuent toutes seules, les créatures magiques qui peuplent le jardin, comme les gnomes, et l'agencement tout biscornu des différentes pièces. A la lecture de ce passage, je me sens comme Harry, lui qui n'a toujours connu que les maisons de Moldus, avec mes yeux qui brillent et ma bouche en forme de croissant.
2. Les serres du professeur CHOURAVE : Ce passage où l'immense parc de Poudlard est décrit, avec en particulier les serres du professeur Chourave m'enthousiasme à chaque fois. J'imagine de vastes pelouses verdoyantes, avec pour arrière-plan de belles collines rocailleuses, des plantes aussi colorées que magiques dans les serres du professeur Chourave. Bien sûr, le rempotage des mandragores hurleuses est mythique et fait partie des scènes marquantes de ce deuxième tome.
3. Gilderoy LOCKHART : Ce n'est pas un passage à proprement parler mais un personnage récurrent, professeur de Défense contre les forces du mal. Il m'a fallu une troisième lecture pour me rendre compte que cet homme à l'ego surdimensionné est si drôle. J'ai vraiment apprécié les passages où son narcissime caricatural est mis en mots. Cela donne lieu à des quiproquo et des scènes particulièrement cocasses.
4. La fête d'anniversaire de la mort de Nick Quasi-Sans-Tête : Certes, le thème de la fâte n'est pas des plus réjouissants mais je dois dire que j'ai lu ce passage à quelques jours d'Halloween et j'ai aimé imaginer cette fête de fantômes se trémoussant sur des airs endiablés, ces mets tous plus dégueulasses les uns que les autres et la gêne de nos trois compères qui ne savaient ni trop quoi dire ni trop quoi faire dans cette ambiance plutôt glauque pour des vivants.
5. Le polynectar : Petite dédicace à Hermione et sa préparation du polynectar. J'ai aimé imaginer cette potion qui bout dans les toilettes de Mimi Geignarde, entre deux lamentations du fantôme. Bien sûr, la transformation d'Hermione en chat est drôle aussi, même si la honte qu'elle a pu ressentir m'a fait un peu de peine. Bref, là aussi, un passage incontournable de ce second tome !

Ma note : 5/5

Tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban.

En résumé : Cette fois, c'en est trop ! Harry Potter, chauffé à blanc par les propos de la teigneuse Tante Marge, sœur de son oncle Vernon, décide de quitter le foyer hostile des Dursley. Quelques pas en solitaire dans le quartier et l'inquiétude est déjà partout. Des yeux de loup le regardent avec insistance jusqu'à ce qu'un bus étrange vienne à sa rescousse pour le conduire jusqu'à Londres. Harry y passera quelques jours, non loin du chemin de Traverse, mythique rue commerçante dans le monde des sorciers, avant de faire sa troisième rentrée à Poudlard. Une rentrée une fois de plus placée sous le signe d'un grand danger. Sirius Black, un sorcier qui aurait été le bras droit de Voldemort, s'est échappé de la prison d'Azkaban. Des détraqueurs, sortes de monstres infâmes qui aspirent l'âme humaine sont à ses trousses. Toutefois, Harry fera également les frais de leur présence. Qui est ce mystérieux Sirius ? Dans quelle condition sera t-il retrouvé ? Et quel lien entretient-il avec Harry ?

Mes cinq moments préférés :

1. L' "accident de la Tante Marge" : Ce passage me fait toujours beaucoup rire. C'est un peu la revanche d'Harry sur des années de maltraitance, le moment où il ose dire "fuck" à cette famille horrible. Et autant dire que lorsqu'il s'énerve, il ne le fait pas à moitié ! Imaginer cette femme immonde gonfler comme un ballon de baudruche, sous le regard ahuri de l'oncle Vernon, c'est à la fois surréaliste et désopilant. Bien fait !
2. Les achats de la rentrée sur le chemin de Traverse : Je ne fais pas dans l'originalité... Il s'agit toujours d'un de mes passages préférés dans les trois premiers tomes. C'est ce qui donne le ton, c'est toujours à ce moment-là que je bascule vraiment dans l'univers d'Harry Potter. Imaginer les librairies, tous les sorciers qui se croisent dans cette rue au charme fou, et dans ce tome, la visite de l'animalerie, avec l'adoption de Pattenrond par Hermione. D'ailleurs, malgré deux lectures précédentes de ce troisième tome, je ne me souvenais pas que le chat prenait autant de place dans l'histoire, avec un rôle assez important mine de rien.
3. La chasse aux Epouvantards avec le professeur Lupin : Ce que j'apprécie tout particulièrement, c'est le sortilège Riddikulus. J'aime bien imaginer les élèves qui défilent les uns après les autres et qui tournent en dérision leur plus grande peur. Mention spéciale au professeur Rogue qui finit par être déguisé en grand-mère, c'est toujours très drôle ! Plus largement, j'aime beaucoup le personnage de Lupin. Un grand sorcier humble, qui ne tiendra pas toujours le premier rôle dans les prochains tomes mais qui fait partie des personnages honnêtes et toujours droits dans leurs bottes. 
4. La carte du Maraudeur : Elle est l'emblème de ce troisième tome. Un objet révolutionnaire, extrêmement ingénieux et qui commence à dévoiler progressivement la partie immergée de l'iceberg en ce qui concerne Lunard, Queudver, Cornedrue et Patmol. Je l'imagine toujours très belle et j'avoue que j'aimerais bien en avoir une au quotidien, même si je ne sais pas vraiment à quoi elle pourrait me servir... Qui plus est, c'est grâce à elle qu'Harry peut rejoindre Pré-au-Lard.
5. La rencontre avec Sirius : Avant-dernier grand épisode de ce tome. C'est le moment des grandes révélations, celles qui font basculer l'histoire d'Harry Potter dans une dimension plus sombre. Un moment au cours duquel on passe par tous les émotions : la peur, la colère, et enfin la joie, immense, de retrouver un membre de sa famille. Je n'ai pas toujours aimé ce passage mais plus je relis la saga, plus je l'apprécie.

Ma note : 5/5

Challenges.
Défi lecture 2020 : Consigne 74 - Livre que vous avez lu hors de chez vous ou dans un lieu insolite - 43/100

Aucun commentaire:

Publier un commentaire