mercredi 11 janvier 2017

Throwback Thursday - Années 80 ou années 90

Bonjour à tous !

Le Throwback Thursday est un rendez-vous repris par Betty Rose Books sur son blog. Les consignes sont très simples: chaque Jeudi, nous devons proposer un livre en accord avec le thème que Betty Rose Books nous aura concocté. Le but est d'enrichir notre Wish List en découvrant le choix des autres Bloggeuses!

Je tiens à préciser que toutes les images liées au Throwback Thursday proviennent du blog de Betty Rose Books.

Cette semaine, le thème est Années 80 ou 90.

Pour l'occasion, voici le livre que j'ai choisi:

Les chroniques de San Francisco
Armistead Maupin

On me parle des années 80/90, je pense automatiquement aux Chroniques de San Francisco! Je trouve d'ailleurs que la couverture fait très eighties. L'action se passe surtout dans les années 70 mais Armistead Maupin a écrit les 9 tomes entre 1978 et 2014 (donc 5 tomes dans les années 80). Pour la petite anecdote, ils n'ont été publié en France qu'à partir de 1998. J'ai lu les six premiers tomes au lycée, donc ça commence à dater et je ne me souviens plus suffisamment de l'histoire pour vous en faire le résumé alors je vous laisse la quatrième de couverture du premier tome.

Résumé: "Les seventies sont sur le déclin, mais San Francisco, la fureur au coeur et au corps, vibre encore d'une énergie contestataire et s'affiche dans les rues aux couleurs d'enseignes et de néons tapageurs. Tout droit venue de Cleveland, Mary Ann Singleton, vingt-cinq ans, emprunte pour la première fois les pentes du "beau volcan". Elle plante son camp au 28 Barbary Lane, un refuge pour "chats errants". Logeuse compréhensive et libérale, Mme Madrigal règne en matriarche sur le vieux bâtiment qui abrite une poignée de célibataires : Mona, rédactrice publicitaire, son colocataire Michael, chômeur et disciple de "l'amour interdit" et le beau Brian Hawkins, coureur de jupons insatiable."

Mon avis: Je me souviens avoir adoré les six premiers tomes. Je les avais trouvés drôles, impertinents et très originaux. A chaque chapitre, j'étais étonnée par les retournements de situation. Je ne m'attendais jamais aux dénouements proposés par l'auteur. En plus, je revenais d'un séjour à San Francisco alors les scènes de la ville étaient encore toute fraîches dans mon esprit quand j'ai commencé la lecture des chroniques. Et pour la petite anecdote, j'étais en train de lire un des tomes en attendant mon tour pour passer mon oral du Bac Français, l'examinatrice l'a vu et nous avons longuement parlé avant de commencer l'épreuve, je suis sûre que ça l'avait mise de bonne humeur pour la suite!
Bref, il faudrait que je les relise pour pouvoir les chroniquer ici et ce sera l'occasion de lire les trois derniers tomes. Il y a quelques mois, je me suis mise à lire les Chroniques d’Édimbourg de Alexander McCall Smith, m'attendant à la même qualité et j'ai été drôlement déçue...

A la semaine prochaine avec le thème: Coup de cœur absolu de 2016!

3 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre, merci pour la découverte ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve ça intéressant au niveau du thème !

    RépondreSupprimer
  3. Il y a très longtemps que j'ai envie d'essayer de les lire. Il faudra que je me jette à l'eau, un jour.

    RépondreSupprimer